vendredi 3 août 2012

[Rétro-Test] le Walkman K7 vaut encore un clou ?

Je suis non seulement très nostalgique mais aussi... très nostalgique. Bawai vous savez c'est déjà un assez gros défaut comme ça pour en plus pour que en plus je m'en rajoute ! (les connaisseurs de ma personne peuvent tout même surenchérir :p) et puis j'en ai déjà parlé ici de ma boulimie de tout vouloir garder.

Mais, ce que je n'ai pas dis la dernière fois, c'est une autre raison du pourquoi du comment de cette nostalgie : c'est que la plupart des anciennes choses sont analogique. Que ce soit en matière de synthétiseur, appareil photo, ou encore support audio, ma préférence va toujours à l'analogique qui -selon moi- offre une chaleur et une flexibilité que on retrouve nul part ailleurs. Bon je vous rassure hein, entre temps je suis passé au CD, au Blu Ray ou encore aux APN, mais mon autre moi garde tout et, mieux, essaie de récupérer quand c'est possible. D'ailleurs c'est en écoutant Daft Punk que je rédige ce billet, comme quoi il m'arrive de tourner la page aussi (enfin pas trop hein, Discovery est sorti en 2001... mais c'est pas de ma faute si ils ont pas fait mieux après ;p)

Naturellement le Walkman K7 fait parti de mes chouchou. Alors bon je vais être franc tout de suite, pas la peine de m'imaginer les oreilles visé à un casque en mousse et relié à un Walkman qui me descend le pantalon tellement il est lourd, repoussant avec ardeur les iPod et autres baladeurs numérique. Alors déjà ca va faire un an que je tourne avec un iPod d'occasion mais qui me satisfait pleinement, mais aussi il faut que le, le petit Walkman, je l'ai délaissé pendant longtemps.
Ce fut que quand j'ai commencé à vraiment m’intéresser à l'analogique que j'ai compris les lacunes du format MP3 (j'y reviendrai là dessus plus tard), puis a quel point la nostalgie peut m'envahir : cette nostalgie de moi à 9 ans, qui me baladais dans mon jardin avec le gros lecteur, découvrant la musique dehors avec une K7 de Lisa Stansfield (d'ailleurs pour les curieux qui se demandent quel est le premier morceau que j'ai écouté, cliquez ici... les pervers aussi d'ailleurs, mais ca c'est que une fois que j'ai eu l'ADSL que j'ai découvert le clip... :mrgreen:). Puis est venu où j'ai découvert le coté "collection" de cette machine, qui avait quelques fois de très jolies modèles, que l'envie de retomber sur un Walkman s'est creusé dans ma tête. Mais c'est vraiment au détour d'un passage à la Trocante, quand j'ai aperçu une jolie pile de K7, que j'ai compris qu'il était temps de m'y remettre. Mes oreilles pouvaient trembler, mais elles allaient retrouver cette tenue de mousse et d'acier qui fait si mal mais sied tellement au Walkman !

Complètement par hasard je descend alors dans le sous-sol de la maison, où demeure mon père. Il faut dire qu'il passe le clair de son temps ici, puisque c'est son espèce d'établie. D'ailleurs il vaut vachement le coup, puisque c'est un mélange entre l'établi de mon grand père -fait d'outillages Peugeot et d'un tas de clou ou vis- et l'électronique, où se mélange pêle-mêle un tas de machines anciennes avec des ordinateurs dernier cri. Forcément que c'est la caverne d'Ali Baba, mais j'étais loin de me douter que je trouverai mon bonheur ici...


Moi - Eh Papa je...
Papa - Tiens Wahid tu tombe bien, un pote m'a filé un baladeur K7, t'as vu ca ?!

Il me tend donc la machine... bon au risque de décevoir ce n'était pas la machine "original" , mais bien une version moderne, l'une des dernière à être sorti. Bon je vais pas me plaindre, car même si le look n'est pas super (cf. photos), au moins il a la radio intégré et assure surtout le principal : lire un fichier au format analogique.

Car oui comme ca on a du mal à comprendre mon quasi fétichisme sur ce truc mais pour être assez clair je vais prendre une comparaison : deux bâtons, le premier qui est pliable comme vous voulez et le second qui ne l'est que sur vingt cran. Forcément si vous voulez vraiment faire ce que vous voulez vous allez utiliser le premier ! eh bien c'est pareil, ce premier bâton représente l'analogique. Le numérique en général fonctionne donc sous forme de 0 et 1, donc avec aucune valeur entre (donc pas de 0,41 par exemple), ce qu'on appellerait "tout ou rien" ou encore "on/off". A l'inverse, l'analogique a, dans la plupart des cas, une versatilité qui fait que, dans la mesure où la matière est "organique" - vinyle, bande magnétique ou composant à voltage - la possibilité de prendre en compte la moindre variation, que on pourrait matérialiser par la possibilité de faire 0,41, ou 0,412 voir 0,4124983 si on veut même ! et puisque je recherche le truc le plus naturel et le plus "chaleureux", l'analogique est une aubaine pour moi. Bon après je me trompe peut être dans mon explication ou mes sentiments, mais je continu à penser que l'analogique a plus de charme que les vulgaires 0/1 0/1 :)

Bon c'est pas tout mais j'ai envie de tester... retour à la case sous-sol pour expliquer à mon père ma quête :

Moi - euh Papa je cherche des K7 pour le Walkman tu sais où...
Papa - ah mais désolé Wahid mais ta mère a tout jeté donc j'ai la flemme de chercher dans les placard si il en reste... mais ptete que ta mère en a encore une ! 

Donc retour dans la cuisine,là où est naturellement une femme (bon on va dire que je me permet encore des blagues misogynes avant la sortie de mon article spécial "presse féminine" :mrgreen:), pour aller voir ma mère qui prépare des poivrons et lui demander une K7 :


Moi - eh m'ma'n p'pa il n'a donné un lecteur cassette donc t'aurai pas un truc qui traîne pour ca ?!
Maman - regarde dans la corbeille chéri j'ai un truc
Moi - *fouille* eh c'est quoi ca "Edition Dounia" ?
Maman - ba euh les éditions Dounia c'est... les Edition Barclay du bled on va dire ! *rire*

Bon je suis décidé à rester cette K7 mais voilà quoi... j'ai jamais aimé la musique du bled (pour ceux qui se demande laquelle, l'Algérie), et il faut dire que cette cassette n'y fait pas exception... déjà je sais même pas qui est l'auteur tellement c'est mal foutu (il faut voir les images pour le croire), mais en plus pour parler du son... hum difficile à qualifier mais en gros imaginer un raï "à l'ancienne" avec quelques synthé, genre les Yamaha orientaux Series, des paroles en Francais mélangé avec de l'Arabe, bref n'en jettez plus, c'est justement la cassette que j'ai envie de jeter ! Allez épreuve d'Hammer Trow !


Bon désolé j'ai pas eu le temps de le finir... mais je ferai ca ce soir les gens !

Alors j'enfourche mon vélo - une "belle" bécane vintage tout d'orange paré ! - direction la Trocane, j'ignore le nom que a prit maintenant le magasin (il en change limite tous les ans), mais je l'appel comme cela et je pense que de nombreux Drouais font comme moi. Une heure de route plus tard et quelques bosses et dunes grimpé avec la puissance d'un Marc Comas atteint de chiasse plus tard, je suis arrivé, prêt à écumer les cassettes...

Problème, je dois me rendre à l'évidence que le Drouais - qui est la plupart du temps un bon beauf comme on en fait plus, d’où que j'ai déserté la ville et que Dieudonné s'est présenté ici  - a souvent des goût de chiotte. C'est parti donc pour tomber sur une bonne centaine de K7 de musique classique (là ca va encore) ou de variété française, le genre de truc qui me donne envie d'enfiler un pyjama bleu à déco de chiasse et d'imiter la danse des 70', jusqu'a tomber sur Depeche Mode People Are People.

Je porte pas DM dans mon cœur (ni les DM, et de toutes façons je les fais jamais quand on m'en demande ;p), et je connaissais pas cet album mais il semblerait que ce soit un "inédit" chez nous, car sorti en 1984 et seulement aux USA et au Japon. Je fonce donc à la caisse, avec un vinyle de Kool & the Gang (je déteste ce groupe mais apparemment ils ont collaboré avec un musicien que j'aime énormément, Deodato), et m’acquitte des 3€ demandé par le caissier, étonné de voir quelqu'un acheter des vieux trucs.

Oh putain je m’aperçois que je suis vraiment long pour parler et que je ferai mieux d'être plus bref (*cette constatation a été faite après avoir vu l’aperçu de l'article*) ! je vais pas vous raconter le retour, puisque je m'en souviens plus, que vous avez pas que ca à foutre et que de toutes facons il devait être chiant, et passer directement au test dudit baladeur et en savoir plus sur cette question : le jeu en vaut il encore la chandelle ?

Le Sony Walkman WM-FX271 - je vous avoue que j'ai dû lire le truc sur le produit avant d'écrire, habitude de merde de choisir des prénoms à rallonge Sony de mes couilles - se présente sous la forme d'un rectangle faisant la hauteur d'une canette de 33cl, et aussi épaisse que deux cassette empilées. Il a un certain nombre de bouton sur le devant et un écran, ainsi que les habituelles boutons de lectures sur la tranche. Si je parle des boutons du devant c'est ceux de la radio, car oui ce Walkman fait aussi la radio, FM et AM plus précisément (pas la peine de rentrer dans les détails j'y rentrerai quand je causerai de radio plus tard), le tout avec un tuning numérique si il vous plaît ! bon ca peut plaire à l'utilisateur non-averti qui veut pas se prendre la tête mais perso' ca me dérange un peu -beaucoup même- que je puisse pas scanner à la main, et ca se ressent surtout en AM, où capter la BBC devient impossible... mais merde quoi moi j'ai envie d'être ready si le Général De Gaulle appel les français au combat !

Cela dit je vous rassure - le reste lui est analogique ! enfin je vous rassure... honnêtement qui se poserait la question, et vraiment honnêtement qui aura lu jusqu’à là ?! donc cassette oblige on a une belle tête de lecture, à un sens malheureusement, qui pèse son poids mais qui a l'air de bien fonctionner, même des dizaines d'années après. Après l'intense question de comment l'insérer - face 1 ou face 2 avant ? - qui est obligatoire pour quelqu'un habitué au numérique, on va enfin savoir si le son vaut le coup.


La cassette de Depeche Mode People Are People
Honnêtement au moment où je rédige ce billet, cela va faire deux semaines que j'ai pas touché à la cassette de Depeche Mode et donc j'aurai du mal à restituer une impression concrète de l'album. Peut être que me le réécouter - demain ? - me rafraichirai la mémoire mais en attendant je vais combler en parlant du son en lui-même.
Déjà il faut savoir un truc, un lecteur cassette ca fait du bruit, beaucoup de bruit, alors quand on ressort du confort feutré du MP3 on s'y attend pas. Du coup il est difficile de se concentrer sur le son, et c'est dommage car lui il est très charmant. Franchement je regrette d'avoir choisi People Are People, qui a énormément d'instruments numérique tels que le Yamaha DX-7, parce que je me vois déjà savourer les bonnes nappes d'un synthé analogique avec ce baladeur, tout ce qui est analogique -comme la voix - c'est tout simplement dément !
Le mode Mega Bass cher à Sony quant à lui apporte un plus sympa, mais que paradoxalement on apprécie surtout avec la radio, puisque ca rajoute des layers et donc de la profondeur au son un peu "dépouillé" de la radio. Radio Nova n'en est donc que meilleur avec.

Par contre qui dit lecteur cassette dit inconvénient, ou du moins petit trucs que nous utilisateurs du numérique avons oublié. Certains vont sûrement me rappeler l'impossibilité de lire l'album en intégralité sans devoir retourner - sauf versions haut de gamme du Walkman - , ou bien le poids démesuré à en déformer les poches, mais moi je pense surtout à un autre détail qui fait bien chier : l'avance/recul. Voyez vous, quand j'utilise de la musique, ce n'est pas pour l'écouter d'une traite : j'aime particulièrement jouer avec avancer/reculer pour écouter un passage précis en boucle, et je passe mon temps à jouer avec le son, donc quand je marche dans la rue en écoutant de la musique j'ai toujours les mains dans les poches et le baladeur dedans. Avec les Walkman il faut oublier ce geste, puisque rembobiner met un temps fou et fait un bruit assourdissant (enfin non faut pas déconner hein, c'est pas comme si on avait de collé un joueur allemand en furie dans les oreilles), et tout naturellement les iDtag et toute ces conneries auquel on est habitué maintenant n'existe plus... donc non seulement on sait pas à quel piste on est mais en plus on peut pas passer à l'une ou l'autre sans devoir avancer/reculer jusqu'au moment désiré ! Du coup on en vient à devoir faire un choix : soit retenir tous les temps de rembobinage pour pouvoir tomber au moment où on veut, soit y renoncer et se taper l'album en entier... pardon, le demi album en entier, oui il faut toujours retourner la cassette à la fin. Hahahahaha. Bouhou hou ouin ouin vie de merde.
J'ai failli terminer ce billet sans parler des piles. Alors je me souviens d'un article "nostalgie" de Mademoizelle où une Madmoizelle disait que son baladeur bouffait tellement de piles que elle en pourrait limite revendiquer le réchauffement climatique. Alors forcément j'y ai repensé pendant mon test et elle avait pas tord, enfin en partie... mes piles ont tenu globalement une vingtaine d'heure, j'ignore la moyenne mais je trouve que c'est pas mal. Surtout pour une utilisation occasionnel ça va encore, au moins je culpabiliserai pas d'avoir tué le dernier ourson et de l'avoir laissé à un trappeur... que je suis bon !

Une machine bien moche mais plein de charme, qui mérite sa petite place avec la platine

 Alors, est ce que ce Walkman est tellement bon qu'on doit en jeter son iPod ? il est excellent certes mais pas à ce point là : non seulement si on le compare aux avantages et acquis du numérique auquel on aurait du mal à se passer (silencieux, iD-Tag ou encore légèreté), mais aussi si on le compare aux autres formats analogique : plus haut dans mon article je parlais d'un vinyle que j'ai acheté, bon c'est confirmé il est nul mais le son lui est tout simplement merveilleux, franchement il y a pas à chier le format des mélomane c'est le vinyle - le CD à la rigueur. Vraiment merveilleux, il faut essayer pour le comprendre.

Donc en conclusion je dirai que un baladeur cassette c'est cool (& the gang) pour tout ce qui est sortie "exclusive" là dessus mais que mon iPod continuera ses bons et loyaux services et que mon combo idéal reste toujours le baladeur MP3 pour dehors et la bonne platine vinyles Marantz de mon père pour la maison. Et vous, c'est quoi votre équipement ?

PS : en rédigeant cette article, j'ai dû chercher l'article de Mad' que je voulais citer... bon en dehors que leur moteur de recherche est chiant, j'ai réussi à le trouver mais je suis tombé aussi sur leur billet consacré à l'arrêt du Walkman fin 2010. L'article en soi n'a rien d’intéressant - il sonne inhabituellement creux -, mais c'est surtout les liens en fin de page qui a attiré mon attention, dont celui ci : un de la BBC qui parle d'un jeune anglais âgé de 13 ans en 2010 - donc sevré aux smartphones - qui passe une semaine avec le premier Walkman. L'article est en anglais et j'ai pas eu le temps d'activer le plug-in "translator" de mon cerveau, mais connaissant l'humour dont fait preuve The Beeb, ca va peut être ravir certains !




3 commentaires:

  1. Alors, tu remontes ton pantalon, tu le resserres à la taille avec ce long ruban bouclé qu'on appelle ceinture et tu accroches le walkman à cette ceinture, ou à défaut dans la poche et tu avances, recules, stoppes, éjectes... à l'aise xd

    Enfant, j'avais un lecteur cassette Fisher price, ça remplaçait les parents au moment de raconter une histoire au lit. Ensuite, je me suis intéressé vaguement aux lecteurs cd, cd-MP3... Avant de passer à 17 ans (anniversaire) au lecteur numérique, avec un Neonumeric Nm2 2 Go qui fait radio fm, dictaphone, vidéo (pas la peine, vu la taille de l'écran, pas plus grande qu'une prise secteur^^). Maintenant, il a rendu l'âme, après 4 ans de bons et loyaux services, dont une sans écran. Avant que cela n'arrive, J'ai acheté en cachette (et en plein cours sur un ordi du lycée xd) un Archos AV 500 60 Go.

    Son écran de 4 pouces assurait un vrai confort de lecture vidéo, sans parler du son paramétrable et parfaitement exploité sans les écouteurs fournis. Par contre, le reste du carton n'était pas à jeter, avec les câbles mâle et femelle assurant l'USB Host (chose que je n'ai pas revu depuis), un vrai adaptateur secteur, un dispositif d'enregistrement pratique pour enregistrer la télé ou un DVD et/ou visionner le contenu du lecteur sur ladite télé et une vraie sacoche. Pas du cuir, mais voilà... Je l'ai un peu laissé au coin de ma chambre, après 2 années intenses, qu'il pleuve, vente, neige... mais il fonctionne encore très bien, même si l'écran a une légère rayure pas au bord, mais oubliable. Bref, tu comprendras que je garde un souvenir plus qu'ému de ce compagnon, qui m'a même suivi fidèlement, sorti intact de mes chutes d'avant hospitalisation et constitue une relique d'un temps où les fabricants ne distribuaient pas le strict minimum. Ah oui, les couleurs de l'interface et le fond d'écran sont aussi paramétrables ^^

    Depuis 2009, j'ai remplacé le brave NM2 dans sa catégorie par le super Cowon IAudio7 8 Go qui sait capter RTL à des endroits loin d'être inaccessibles à la FM, contrairement au nouvel autoradio de ma "soeur" XD. je e parlerai pas du remplaçant naturel de l'AV 500 (Archos 5)car vu que c'est carrément une petite tablette, ça joue hors-course.

    Niveau sédentaire, c'était surtout l'ordinateur, une chaîne Panasonic (avec lecteur cassette mais pas encore de prise USB xd) et un installation hi-fi complète et ancienne Technics, en alu, avec lecteur cassette, lecteur CD comme on n'en fait plus (gros comme un mini pc) et lecteur vinyles.

    Fankonost

    RépondreSupprimer
  2. J'aime bien le dessin ^^

    RépondreSupprimer
  3. Ahhh ca c'est quelque chose dont je n'ai pas parlé l'aspect "fidèle compagnon", effectivement j'avais un vieux MP3 qui m'a suivi partout, le Philips GoGear qui a tout connu, aussi bien mes premières découvertes musicales que mon premier bisou etc. quand j'ai eu l'iPod j'avais eu le sentiment d'être passé chez Ferrari à l'instar d'Alonso mais pas sûr que j'y ai vraiment gagné... toujours étant que il me sert beaucoup et que c'est toujours un facteur social important pour se la péter que de savoir maîtriser iTunes :p

    RépondreSupprimer

Alors tu peux ajouter ton petit commentaire... mais mais mais mais je suis un vilain censurer alors donc j'applique des conditions aussi abusive que celles d’interdit les commentaire raciste, raciste, insultant, et bien entendu de publicité... ah oui, tu as pas le droit de dire aussi que je suis un fétichiste des chaussures sinon je bute ton chien et je brûle ta maison bou-hou-hou !